Accueil » Menu principal » Actions thematiques culture » Artiste au collège

Artiste au collège

arbre à voeux

Le projet « ARTISTE AU COLLEGE » consiste à élaborer, avec des collèges volontaires, des résidences d'artistes et/ou de chercheurs sur une année scolaire.

Les collèges sont sélectionnés à l'appui d'un appel à candidatures.
Les principaux critères de sélection sont la motivation de l'équipe éducative et l’adéquation de la résidence choisie au projet de classe et d’établissement.

Les établissements retenus seront informés la première quinzaine d’octobre 2019.
La réunion de lancement du dispositif se tiendra Mardi 15 octobre, de 9h00 à 12h00, au Conseil départemental, en présence des collèges retenus et des artistes intervenants.

Les projets se construiront avec les équipes des collèges volontaires pour une mise en œuvre de Novembre 2019 à Juin 2020.

La liste des résidences sera détaillée ci-dessous dès sa mise en ligne le 1er septembre prochain.

Niveau(x) : 
tout niveau
Collèges éligibles : 
collèges publics
ATELIER PHILO-ETHNO-MAGIE avec LES PETITES LUMIERES

La résidence Philo-Ethno se propose d’accompagner des collégiens dans la découverte de la philosophie, en associant réflexions et activité artistique - en l’occurrence la magie -, avec des références philosophiques classiques. Les notions de trajectoires familiales, d’héritage, de transmission culturelle et d’ancrage dans un territoire feront partie des problématiques abordées.

Les objectifs pédagogiques :

  • Prendre le temps de réfléchir sur des sujets concernant la condition humaine,
  • Développer son vocabulaire, donner du sens, parvenir à définir des mots,
  • Explorer un concept d’un point de vue perceptif  et lui donner forme concrètement,
  • Affirmer ses idées et leur donner de la valeur,
  • Ecouter et respecter les idées et la parole des autres, leur donner de la valeur.

L’équipe éducative pourra être constituée de professeurs d’arts plastiques, d’histoire-géographie, de français, mais aussi d’autres disciplines, ainsi que du documentaliste.

Déroulement de la résidence :

  • 40 heures d’intervention, dont au moins 20 heures en classe,
  • 20 heures de préparation et de restitution(s).

Sortie envisagée : en pleine nature, dans un site urbain, patrimonial, etc. …  avec rencontre éventuelle d’un acteur local, d’un ancien habitant, …

 

Niveau(x) : 
Une classe de 6ème ou de 5ème (SEGPA y compris) d'un collège
Collèges éligibles : 
collèges publics
HIP-HOP DU JARDIN

La résidence invite, grâce à la présence artistique, à questionner la relation au corps et à l’environnement naturel.

Les objectifs pédagogiques :

  • Il s’agit d’expérimenter comment l’univers végétal peut influer sur le corps et le mouvement, et inversement, comment l’intervention du corps dansé peut modifier notre perception d’un espace végétalisé, a priori, non dédié à la danse,
  • En s’appuyant sur la danse hip-hop, la résidence vient aussi travailler les représentations qu’ont les élèves de cette danse « urbaine » ou comment le hip-hop peut passer du bitume au jardin.

Cette résidence s’adresse en priorité aux collégiens éloignés de la culture et de l’art.

Déroulement de la résidence :

  • Une vingtaine d’heures d’intervention artistique, par séance de 2 heures minimum,
  • 6 heures complémentaires pour les réunions.

Sorties envisagées : visite, découverte d’un espace consacré aux végétaux (parc, jardin, service des espaces verts, serres municipales, centre horticole, pépinière…) et sortie au théâtre pour assister au spectacle de la compagnie intervenante.

LA FORÊT GRANDEUR NATURE avec l’artiste VALERIE DEBURE de l’atelier graphique NOUS TRAVAILLONS ENSEMBLE

Il s’agit d’une résidence artistique, culturelle et environnementale sur le thème de la forêt, de la graine à l’arbre et du sol au ciel.

Les objectifs pédagogiques :

Cette résidence a pour objectif d’initier les collégiens au processus de création et de les sensibiliser à l’importance de leur environnement forestier (plus de 20 000 hectares dans le Val d’Oise), en adoptant une démarche en trois temps :

  • Décryptage des codes de la représentation cartographique à la Renaissance,
  • La faune et la flore des forêts du Val d’Oise : observation naturaliste au cours de la visite d’un site forestier,
  • L’imaginaire de la forêt à travers l’histoire de l’art : de la contemplation naturaliste à la transposition onirique.

Propice à la convergence des enseignements, l’équipe éducative peut être constituée d’au moins trois professeurs d’Arts plastiques, Documentation, Histoire-Géographie, Lettres classiques, Lettres modernes et Sciences & Vie de la terre. Elle définit avec l’artiste les objectifs pédagogiques de la résidence et l’accompagne dans sa mise en œuvre.

Déroulement de la résidence :

  • 40 heures d’intervention de l’artiste devant la classe (répartie de préférence en demi-groupe) en séances hebdomadaires de 3 heures d’affilée,
  • 10 heures complémentaires pour les réunions et le travail préparatoire.

Sorties envisagées : une visite accompagnée de l’exposition Vues et figures de l'espace français, Moyen Âge et Renaissance, avec atelier, aux Archives nationales à Paris en décembre ; une visite des Archives départementales du Val-d’Oise, avec atelier ; une visite d’une forêt gérée par l’ONF ou le département, accompagnée par un animateur.

LA MEDAILLE EN CHOCOLAT avec l’artiste Hugo BEHEREGARAY

La résidence proposée par l’abbaye de Maubuisson, centre d’art contemporain du Val d’Oise, invite Hugo Béhérégaray à mener un projet artistique qui a comme point de départ un événement mondial majeur programmé en 2024 : les jeux olympiques.

A partir de l’actualité́ de cette manifestation sportive, il invite les élèves à s’inspirer de pratiques sportives et à les déplacer dans le champ des arts plastiques.

La classe découvrira comment développer un nouveau jeu comme par exemple inventer un sport avec ses mains, créer un ballon carré ou bien encore le e-sport sans finalité sportive mais artistique en créant une esthétique personnelle et singulière. L’étape finale du projet se fera sous la forme d’un spectacle au cours duquel chaque élève présentera sa création.

Les objectifs pédagogiques :

  • la découverte d’œuvres d’art,
  • l’investigation liée à un travail de verbalisation,
  • l’expérimentation plastique grâce aux diverses pratiques artistiques que sont le dessin, la peinture, la reliure, l’art de la murale et l’installation.

Déroulement de la résidence :

  • 36 heures d’intervention de l’artiste à raison de 3 heures d’atelier durant les heures d’EPS.
Niveau(x) : 
tout niveau - une seule classe d'un collège
Collèges éligibles : 
collèges publics
LE SOUFFLE DE LA SALAMANDRE avec l’artiste MARIANNE LE VEXIER

Cette résidence propose de représenter une salamandre emportant sur son dos des tritons, grenouilles et crapauds familiers des mares et des étangs du Val-d’Oise. L’œuvre finale sera accrochée à un mur du collège.

Les objectifs pédagogiques :

Cette résidence a pour objectif d’initier les collégiens au processus de la création en les mettant en relation avec une artiste pour qu’ils réalisent avec elle une œuvre, appelée à orner un mur de leur établissement. Elle leur permettra de relier la création au patrimoine, l’art et la science, en les invitant à explorer :

  • Les étangs et les mares du Val d’Oise,
  • Le cycle de vie des amphibiens,
  • Les secrets de fabrication des « rustiques figulines » de Bernard Palissy : géomètre arpenteur, peintre et céramiste de la Renaissance.

L’équipe éducative, composée d’au moins trois enseignants et du chef d’atelier, définit avec l’artiste les objectifs pédagogiques de la résidence et l’accompagne dans sa mise en œuvre.

Déroulement de la résidence :

  • 40 heures d’intervention de l’artiste dans la classe, par séances hebdomadaires de 3 heures d’affilée,
  • 10 heures complémentaires pour les réunions et le travail préparatoire sont prévues entre janvier et mai.

Sorties envisagées : visite guidée du musée national de la Renaissance au château d’Écouen, avec atelier, au mois de décembre et sortie naturaliste dans un espace naturel sensible du département, accompagnée par un animateur.

Niveau(x) : 
Une classe de SEGPA d'un collège
Collèges éligibles : 
collèges publics
MIGRATIONS avec l’artiste ROSE COOGAN, céramiste et plasticienne

Il s’agit de vivre une expérience sensible de création artistique qui permette aux collégiens de croiser les disciplines qui leur sont enseignées. Ce projet les invite à raconter leur expérience dans un carnet de bord destiné à la publication. L’artiste, l’équipe pédagogique et les collégiens sont associés pour réaliser une œuvre pérenne.

Les objectifs pédagogiques :

  • initier les collégiens au processus de la création artistique en les mettant en relation avec un artiste, pour qu’ils réalisent avec elle une œuvre de grandes dimensions, appelée à orner leur établissement,
  • sensibiliser à l’importance des différences culturelles par le biais de l’ethnologie.

L’équipe éducative, pluridisciplinaire et composée d’au moins deux enseignants, définit avec l’artiste les objectifs pédagogiques de la résidence et l’accompagne dans sa mise en œuvre.

Déroulement de la résidence :

  • 40 heures d’intervention de l’artiste dans la classe, par séances hebdomadaires de 3 heures d’affilée entre janvier et mai,
  • 10 heures complémentaires pour les réunions et le travail préparatoire.

Sortie envisagée : une sortie à la Cité de l'immigration à Paris est prévue.

Niveau(x) : 
Une classe de 5ème, 4ème ou de 3ème d'un collège
Collèges éligibles : 
collèges publics
MUSICO ARCHÉO ÉCHOS DES ORIGINES ! avec l’Ensemble musical CALLIOPEE

Cette résidence propose d’accueillir l’Ensemble Calliopée, dirigé par Karine Lethiec, pour une approche inédite, originale et sensible du patrimoine archéologique à travers le prisme du monde sonore.

Les objectifs pédagogiques :

  • Partir de l’observation d’objets archéologiques (instruments ou représentations d’instruments),
  • Avant de faire l’expérience physique et émotionnelle de la musique (le souffle, la voix, le chant),
  • Puis de découvrir des œuvres ou extraits d’œuvres de compositeurs qui ont revisité les mythes antiques sur la naissance de la musique (de Lully aux compositeurs contemporains en passant par Mozart, Gluck ou Debussy).

Déroulement de la résidence :

  • 30 heures d’interventions artistiques, soit cinq rencontres de 3 h chacune animées par deux musiciens (4 en classe + 1 à l’extérieur),
  • 10 heures pour les réunions et la restitution finale,
  • 10 h complémentaires pour le travail de préparation.

Sorties envisagées : une demi-journée au musée d’archéologie nationale – domaine de Saint-Germain-en-Laye, avec atelier sonore et une demi-journée au musée archéologique du Val d’Oise.